De nombreuses formes de thérapie de biorésonance existent aujourd’hui. Ces thérapies sont principalement constituées de diverses méthodes d’application de certaines fréquences magnétiques sur le corps.

La théorie sous-jacente à la biorésonance est que toute matière a une fréquence de résonance et chaque cellule dans le corps résonne à une fréquence particulière formant un champ électromagnétique. Les groupes de cellules d’un organe ou d’un système ont des modèles de fréquences multiples qui sont uniques. Ainsi, l’ensemble du corps a un schéma de fréquence complexe qui peut changer ou se déformer lorsqu’il est affecté par la maladie.

Les thérapies de Biorésonance travaillent avec le bio-champ d’un organisme vivant en introduisant des fréquences saines pour rééquilibrer l’ensemble du corps et pour fournir un environnement où le corps peut rétablir l’homéostasie et s’autoréguler.

C’est un concept utilisé dans la médecine alternative, en particulier dans la Médecine Quantique. Il permet aux praticien-ne-s de faire des évaluations du bio-terrain, d’identifier éventuellement des « anomalies électromagnétiques » dans les organes et de les rectifier en transmettant des signaux de très faible intensité.

Des signaux électromagnétiques précis et d’intensité très faible augmentent la cohésion d’un système biologique instable causant certaines maladies à un état d’équilibre physiologique.