Qu’est ce que la marche nordique ?

La marche nordique est une pratique de marche dynamique en pleine nature. Elle allie de manière idéale un travail d’endurance accessible à tous, la marche, et un renforcement musculaire de l’ensemble du corps.
Le principe est simple : il s’agit d’accentuer le mouvement naturel des bras pendant la marche et de propulser le corps vers l’avant à l’aide de deux bâtons qui permettent d’aller plus vite et de marcher plus longtemps.
L’ensemble du corps entre en action, renforçant ainsi 80% des chaînes musculaires. La dépense énergétique est équivalente à un petit footing.
Cette activité procure plaisir et bien être du fait de la simplicité de sa technique et s’adresse ainsi à tous les publics, quels que soient votre âge et votre condition physique.

Comment choisir la taille des bâtons de Marche Nordique ?

La Marche Nordique est le seul sport où les bâtons ne sont pas un accessoire mais un élément indispensable! Il est donc primordiale de bien choisir la taille de ses bâtons.

Il y a deux façons d’ajuster les bâtons à sa taille lors de la pratique de la Marche Nordique:
– La première méthode consiste à prendre la taille personnelle (en cm) et à la multiplier par 0,68 pour obtenir la taille idéale des bâtons. Cette mesure théorique ne prend cependant pas en compte les spécificités de chacun (taille des jambes, du buste…)
– L’autre méthode consiste à se mettre debout, coude à 90°, l’avant bras doit être à l’horizontal.
D’une manière générale, si vous êtes entre deux tailles, le débutant doit prendre la plus courte car il fera des petits pas. Si vous voulez aller plus vite, il est préférable de prendre la taille au dessus.

Il existe 3 types de bâtons :

  • Les non réglables
  • Les réglables
  • Les Pump et réglables : Bâton double fonction : Pump & Rigide ! Le BungyPump Idéal pour les randonnées en montagne et les terrains escarpés.

Les bienfaits de la Marche Nordique

La marche nordique tonifie le corps

En marche nordique, l’utilisation des bâtons favorise le développement musculaire des parties supérieures du corps, une spécificité que l’on ne retrouve pas en marche traditionnelle ou en course à pied. Les abdominaux, les bras, les pectoraux, les épaules et le cou se trouvent sollicités au même titre que les fessiers, les cuisses et les mollets.

La marche nordique est donc une pratique très complète, elle sollicite 80% des chaînes musculaires et permet de sculpter harmonieusement l’ensemble du corps. Néanmoins et selon les objectifs de chacun, des exercices de renforcement musculaire sont proposés lors des séances de marche en nature, ce qui permet un travail complémentaire, plus localisé et de manière ciblée.

La marche nordique permet de mieux respirer

Lors de la pratique en marche nordique, l’activation cardio-vasculaire est comparable à celle d’un jogging à allure modérée.
La position du corps et l’utilisation des appuis latéraux favorisent l’amplitude pulmonaire et l’oxygénation (environ 60% de plus par rapport à une pratique de la marche traditionnelle).

La marche nordique fortifie les os

Les os ont besoin d’être soumis à des vibrations pour se fortifier. Le planter des bâtons au sol assure l’optimum de vibrations et ce sans agresser les articulations. Toutefois, l’utilisation de bâtons télescopiques atténue fortement ces bienfaits.

La marche nordique aide à l’amincissement

En impliquant toutes les chaînes musculaires du corps, la marche nordique augmente sensiblement la dépense énergétique : jusqu’à 40 % de plus par rapport à la marche traditionnelle. Dans cette activité d’endurance, le corps consomme essentiellement les graisses pour soutenir l’effort. Elle permet ainsi, au pratiquant assidu d’affiner sa silhouette et de perdre du poids (≈ 400 Kcal/h dépensées).