« Il faut savoir que depuis 20 ans les grands de ce monde sont soignés par les plaques informationnelles… Ce n’est pas mis à la disposition de tout le monde car cela n’arrange pas les grands laboratoires… Mais les russes ont mis cela sur le marché car ils disent que de 50 à 90 % des maladies auto-immunes sont issues de virus et bactéries et que ce sont des informations que l’on peut anéantir… Cela rectifie les fréquences de façon douce. J’ai ma propre fille qui a contracté la maladie de Lyme, elle avait des parasites plein le cerveau et elle a arrêté tout traitement allopathique qui l’a détruisait et cela fait un an et elle est quasiment restaurée et en phase finale de guérison…

Entretien avec Martine Rinaudot