Cette racine, utilisée pour ses propriétés depuis l’antiquité, représente un réel atout pour l’organisme. Découvrez ses bienfaits.

Durant l’Antiquité, la chicorée était utilisée pour ses bienfaits digestifs. Durant la guerre et les blocus de marchandise, elle a servi comme remplacement du café. Depuis, elle est utilisée aussi bien cru, en salade, que cuite, pour les bienfaits sur la santé.

La chicorée amère ou Cichorium intybus, est la plus connue puisqu’on l’utilise depuis l’antiquité. Riche en vitamines C, A, K, en fibres et en molécules anti-oxydantes, elle a de véritables effets sur le corps : les racines permettent de combler les carences en fer, protègent contre les infections, les allergies, le vieillissement cellulaire et renforcent les défenses naturelles. De plus, elle stimule la flore intestinale, et permet aussi de réduire les apports de sel, car elle est un exhausteur de goût. Enfin, cette plante au pouvoir magique stimule la production de bile, qui évacue les toxines du foie.

Comment utiliser la chicorée ?

Il existe différentes variétés de cette plante à fleurs qui appartient à la famille des Astéracées. On retrouve alors la chicorée amère et la chicorée frisée, deux plantes très appréciées pour leurs propriétés sur l’organisme. La chicorée soluble peut se préparer avec du lait végétal ou animal. En grains, infusez-la dans de l’eau chaude pendant 5 minutes. Cuite, vous pouvez la manger en purée, gratin ou potage. Enfin, crue, elle se déguste en salade.

les bienfaits pour la santé de la chicorée

  • Des vertus énergétiques
La chicorée peut être utilisée pour remplacer le café. Effectivement, soluble, on l’utilise en boisson chaude pour faire le plein d’énergie. Elle peut alors remplacer le café.
  • Empêche l’augmentation de la tension artérielle
Mais, contrairement au café, la chicorée ne contient pas de caféine et ne fait donc pas monter la tension artérielle.
  • Riche en antioxydant
Le saviez-vous ? Un bol de chicorée contient autant d’antioxydants qu’un bol de thé vert ! Vous pouvez donc en boire, mais aussi rajouter un peu de chicorée à vos plats, ou alors l’inclure dans la préparation de vos produits de beauté maison.
  • Permet de lutter contre le vieillissement des cellules
La racine de cette plante est riche en antioxydants et nutriments puisqu’elle se compose de vitamine A et C, de flavonoïdes, de caroténoïdes… Elle protège alors les cellules du stress oxydatif et protège du vieillissement des cellules et des maladies cardiovasculaires.
  • Permet de retrouver l’appétit
Si vous avez perdu l’appétit après une maladie, vous pouvez boire une infusion préparée à partir de racines de chicorée. Cette solution vous redonnera l’appétit.
  • Détoxifie l’organisme
La chicorée fait partie des plantes qui sont dépuratives et drainantes, elle est alors idéale dans le cadre d’une détox. Réalisez une infusion de racines si vous souffrez de trouble digestif.
  • Evacue les toxines du foie
Elle stimule la production de bile, qui évacue les toxines du foie. Pour se faire, buvez une tasse de chicorée soluble.
  • Favorise le confort intestinal
La chicorée a des effets probiotiques. En effet, elle participe au confort intestinal et protège contre les infections et les allergies.
  • Permet de diminuer le sel
La chicorée est aussi utilisée pour diminuer notre apport en sel car elle est un exhausteur de goût naturel.

 

Utilisations et dosages

  • Plante entière, et plus particulièrement suc et racines :
    • Infusion de feuilles sèches ou décoction de feuilles fraîches : 8 à 15 g par litre
    • Infusion de fleurs : 20 à 30 g par litre
    • Suc : passer au mixeur, filtrer, mettre au frais. Prendre 60 à 120 g le matin à jeun
  • Décoction – sirop pour soigner la constipation des bébés: laisser infuser 10 minutes 100 g de chicorée dans un demi litre d’eau. Filtrer, ajouter 500 g de sucre et laisser réduire jusqu’à l’obtention d’un sirop. 3 cuillères le matin à jeun
  • Racines – Frictions, pour lutter contre l’amaigrissement : 6 cuillères à soupe dans 1 litre d’alcool. Laisser macérer pendant 1 mois
  • Teinture-mère : 15 gouttes, 3 fois par jour

Alimentation

Les feuilles de la chicorée sont consommées en salade.

Il est possible de réaliser du sirop à base de chicorée, ou bien une boisson chaude idéale pour remplacer le café.

Précautions et contre-indications

La chicorée peut provoquer des brûlures de l’estomac et de l’œsophage.

Autres usages

La chicorée est aussi utilisée en élixir floral: Fleur de Bach : Chicory.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

La chicorée Bio sera bientôt disponible dans notre boutique