Tel

0685950628

E-mail

contact@vieenconscience.fr

Horaires d'ouverture

Lun au Sam : 9 - 19h sur RDV

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

 

Pourquoi choisir d’accorder sa voix en 432Hz alors que la plupart des musiques et instruments dans le monde entier sont réglés en 440Hz ?

La norme 440Hz est promue par l’Organisation Internationale des Normes (ISO) en 1953 ce qui définit par la suite son utilisation dans toute les écoles de musique.

Cependant, des études sur la nature vibratoire de l’univers indiquent que cette intensité est en désaccord avec la résonance réelle de la nature et peut générer des effets négatifs sur le comportement humain et la conscience.

Harmoniser un instrument à 432 Hz entraîne un son plus relaxant, à l’inverse le 440 Hz crispe le corps. Cette crispation existe car la fréquence 440 Hz est en désaccord avec le macrocosme et microcosme.

Pourquoi la fréquence de 432Hz est qualifiée par des scientifiques de “naturelle” ?

Ils ont calculé les fréquences de résonance des atomes et molécules dans la nature. L’oscillation à 432Hz est la fréquence de résonance de l’eau (ce qui n’est pas le cas du 440 Hz). Rappelons que l’eau est un constituant majeur de toute vie sur terre, de la bactérie jusqu’aux organismes les plus développés.

Cette fréquence est inscrite jusque dans notre système solaire. 432 Hz correspond à une harmonique de la fréquence terrestre. Toute matière, toute énergie, a une fréquence de résonance qui lui est propre.
Tous les éléments à l’origine de la vie se retrouvent être une harmonique d’une note dans l’accordage en 432 Hz.

Ceci ne peut que laisser présager de l’incidence positive d’une telle fréquence sur l’être humain !

Les spécialistes français de la création de musiques thérapeutiques sur la base des fréquences sacrées :

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

 

Beaucoup connaissent le Canon de Pachelbel, cette mélodie écrite au 16ème siècle par Johann Pachelbel.

Johann Pachelbel est un compositeur et organiste allemand de la période baroque, né le à Nuremberg et mort dans la même ville le . Il est surtout connu du grand public pour ses fameux Canon et gigue en ré majeur pour trois violons et basse continue, couramment restreints au seul Canon de Pachelbel.

Il a été découvert scientifiquement ceci :
Cette musique relaxante à la particularité d’avoir huit notes correspondant exactement aux fréquences d’activité des huit acides aminés primordiaux chez l’homme. On sait aujourd’hui que chaque acide aminé possède sa propre fréquence qui se fixe en oscillation dans la cellule.

Ces huit notes essentielles font partie de notre chaîne polypeptidique (chaîne de 10 à 100 acides aminés reliés) Son écoute pénètre notre corps et va stimuler dans la protéine d’activation de la GTPase. Cette activation permet aux circuits enzymatiques de réguler le métabolisme de la biosynthèse, toutes les réactions chimique de notre corps, gestion du chaud et du froid, digestion, rythme cardiaque, etc.

Elle est extraordinaire dans sa composition ou Canon Pachelbel a voulu s’assurer qu’elle fasse du bien quelque soit le moment où on l’écoute, en lui attribuant de nombreux couplets sur des rythmes différents. Les basses ayant une fréquence de résonance choisie par Pachelbel , elles viennent réconforter le thème initial au niveau du rapport entre les fréquences. La protéine nourrie par cette musique produit un puissant anti stress pour l’homme.
Un seul conseil… écoutez- le le plus souvent et vous verrez…
A contrario une recherche démontre également, une musique très populaire construit sur les mêmes bases que le Canon de Pachelbel c’est à dire, huit notes et couplets. Mais avec un effet top dans le négatif.

Articles recommandés