Hystérie collective

Les médias nous bombardent d’informations sur les risques de contamination. Ils créent une véritable panique au sein de la population. Au moindre symptôme, on court à l’hôpital.

Le coronavirus n’a pas provoqué d’amplification significative de la mortalité générale en France.

Le plus souvent, les malades ne meurent pas de la grippe, mais de faiblesses induites par une ou plusieurs déficiences et autres maladies chroniques. La plupart sont des personnes âgées en mauvaise santé et surmédicalisées.

 

Arrêtons d’avoir peur car on nous ment

La peur de la contagion déprime le système immunitaire et aggrave le risque de développer les symptômes.

La grippe saisonnière tue plus que le coronavirus

Chaque année, en France, entre 2 et 8 millions de personnes sont atteintes de la grippe et environ 10 000 personnes en meurent. Les décès liés à la grippe sont le plus souvent dus à des traitements médicaux inadaptés sur des personnes déjà déficientes. L’acharnement médical visant à supprimer les symptômes est meurtrier.

A côté de cela, la mortalité par le coronavirus semble dérisoire.

Microbes et virus ne sont rien, le terrain est tout.

Les maladies, dites infectieuses évoluent naturellement vers la guérison

Faire baisser la fièvre est un non-sens meurtrier. Cela fait 50 ans que le Prix Nobel de Médecine français André Lwoff l’a démontré. De grands spécialistes des virus au monde ont confirmé que la fièvre est une réaction de défense salutaire. Voir l’article :

La fièvre, un processus vital

Se précipiter sur des anti-inflammatoires est parfois un facteur d’aggravation de l’infection. Ces produits sont immunodépresseurs, jusqu’à être mortels.

Des autorités politiques criminelles

Après avoir obtenu de très bons résultats, le gouvernement de Shanghaï recommande officiellement la vitamine C pour soigner le COVID-19.

Cela fait des dizaines d’années que les spécialistes de la médecine orthomoléculaire obtiennent des résultats inespérés avec de fortes doses de vitamines C, même dans les pathologies lourdes.

En France, une campagne médiatique de dénigrement de la vitamine C s’est considérablement accentuée ces dernier temps.

Expert mondial en matière de maladies infectieuses, le professeur Didier Raoult a annoncé dès le 25 février 2020 que la chloroquine est le traitement le moins cher et le plus simple. Il propose une dose de 500 mg / jour, avec une guérison en 3 à 5 jours.

Le traitement sera démenti par le ministère de la santé français.

On vient de découvrir que, en date du 15 janvier 2020, le gouvernement a pris un arrêté stipulant que :

“Est classée sur la liste II des substances vénéneuses l’hydroxychloroquine sous toutes ses formes.”

Voici le texte de l’arrêté en date du 15 janvier 2020.

A l’inverse, le Président Trump a immédiatement réagi pour faire le maximum, afin de mettre ce produit à disposition de toute la population, aux USA.

Au lieu d’appliquer ce qui a été fait en Chine et ailleurs, de prendre en considération les recommandations du professeur Raoult, le traître, qui joue le rôle de Président de la République, met en place la suspension des libertés fondamentales par le confinement de la population !!!!

D’ailleurs, ce n’est pas le virus qui est dangereux mais tout ce qui se trame derrière. Avec ce félon de Macron au service des banques, de Big Pharma et autres prédateurs, nous sommes bien servis.

Dictature

Des moyens efficaces pour arrêter cette pseudo pandémie existent et font leur preuve. Contrairement à ce que l’on nous martèle, ce confinement est inutile. Nos autorités préfèrent la répression et des lois liberticides, au lieu de s’attaquer aux vrais problèmes.

Gravement menacées, la République de Taiwan et la Corée du sud, par exemple, ont pris des mesures intelligentes, pour rapidement juguler la propagation de l’épidémie sans confinement.

Jamais de conseils efficaces pour renforcer le système immunitaire !

Nous assistons à un effondrement du système immunitaire chez l’homme d‘aujourd’hui. Beaucoup n’ont plus de système de défense efficace. Une personne en bonne santé, ayant un système immunitaire qui fonctionne normalement, ne peut pas être affectée par des microbes et virus, même réputés dangereux.

Tout le monde peut renforcer son niveau d’énergie. Mais dans un système où une puissante industrie a besoin de malades pour prospérer, cela n’est pas enseigné.

En appliquant les méthodes naturelles de santé, nous pouvons rapidement remonter notre immunité. Ceux qui ont fait l’expérience d’une nourriture vivante, peuvent en témoigner.

En résumé, ce qu’il faudrait faire :

Réduire ou supprimer la consommation de céréales (et surtout des pâtes) et des glucides (sucres) en général.

Supprimer les produits laitiers et réduire la consommation de viande (surtout viande rouge).

Les fruits et légumes crus biologiques devraient être la base de notre alimentation.

Avec ce type d’alimentation, nous avons un bon microbiote. Environ 70% de notre immunité est en lien direct avec l’intestin.

Éviter l’exposition aux rayonnements électromagnétiques pathogènes (difficile de nos jours).

Soleil. Exercice physique et repos suffisants. Bains glacés (avec précaution) ou chauds selon le cas. Voir l’article :

Bains chauds ou bains glacés ?

D’autre part, veiller à un bon équilibre émotionnel. Ne pas se laisser emporter par le négatif. En élevant notre niveau de conscience, nous élevons notre niveau vibratoire et renforçons notre système immunitaire.

René BICKEL – mars 2020

Un grand merci à Elisabeth OLORY, auteur du blog Histoires de guérisons, dont l’aide très précieuse en matière d’informatique (mise en page de ces articles et envoi des messages) est inestimable.