François DE WITT nous délivre les preuves de la survie de l’âme après la mort physique en démontant une à une toutes les théories négationnistes par la logique, par des faits avérés et par sa propre expérimentation.

A propos de l’auteur :

François de Witt, né le 27 août 1944 à Abbots Ripton en Angleterre et décédé le 11 décembre 2016 à Paris, est un journaliste français. François de Witt grandit en Angleterre et aux États-Unis3. Il est ancien élève de l’École des Roches (1955-1961) puis de l’École polytechnique (promotion 19644) et diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris (promotion 1968).

François de Witt débute sa carrière en 1969 comme journaliste économique à L’Expansion, il y restera prés de 20 ans. Ensuite, il devient directeur de la rédaction de La Vie française de 1987 à 19937, puis de Challenges de 1993 à 1995. Spécialisé dans l’économie, il est nommé rédacteur en chef de Mieux vivre votre argent de 1996 à 2003. À partir de 2007, il préside l’association Finansol jusqu’en 20138. Pendant 30 ans, il est chroniqueur radio à France Info, RMC et Radio Classique. Il meurt d’un infarctus le 11 décembre 2016 à Paris, à l’âge de 72 ans.