Le moment de la prise de vitamine D est-il important et peut-il influencer la qualité d’absoption ?

Vitamine D3, Laboratoire D.PlantesJusqu’à ce jour, les spécialistes de la vitamine D n’indiquaient pas de moment particulier sur l’heure de la prise mais une étude* a montré que les suppléments de vitamine D3 doivent être pris au cours du repas  pour stimuler l’absorption.

Cette étude a testé les hypothèses selon lesquelles l’absorption de la vitamine D est plus importante lorsque le supplément est pris avec un repas contenant de la graisse qu’avec un repas sans graisse et que l’absorption est plus grande lorsque la graisse dans le repas a une teneur en acides gras monoinsaturés / polyinsaturés (PUFA).

“La vitamine D3 est une vitamine liposoluble, ce qui signifie qu’elle se dissout dans un corps gras. Le processus d’absorption est similaire à celle des graisses alimentaires. En effet, la digestion d’un corps gras stimule la sécrétion de la bile en favorisant la formation de micelles, de petites structures qui transportent cette matière grasse et la vitamine D3 vers la surface d’absorption intestinale favorisant leur assimilation”.
Propos du Dr Bess Dawson-Hughes, scientifique au Centre de recherche en nutrition humaine de l’USDA sur le vieillissement à l’Université Tufts (USA), auteur de cette étude.

La prise de vitamine D au cours d’un repas contenant des graisses pourrait accroître l’absorption de 32% par rapport à la prise d’un repas sans corps gras.

Les chercheurs ont étudié un panel de 50 hommes et femmes âgés en bonne santé qui ont été répartis au hasard en trois groupes tirés au sort, avec trois types différents de repas comprenant un supplément unique de vitamine D3 :

• un repas sans corps gras,
• un repas avec une faible teneur en corps gras,
• et un troisième un repas plus riche en graisses (30% de calories).

Résultats : Dans les deux derniers groupes, (repas contenant des graisses, soit en faible ou forte quantité), les personnes ont absorbé 32 % de plus de vitamine D3 que le groupe du repas sans graisses. Les auteurs de l’étude pensaient que le type de corps gras : huiles polyinsaturées, mono insaturées pouvaient avoir une influence sur l’absorption de la vitamine D3, mais les résultats n’en montrent aucune.

Cette étude montre que l’absorption d’une dose de vitamine D3 est significativement améliorée au cours d’un repas composé de corps gras.

*Source: Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics Published online ahead of print, doi: 
“Dietary Fat Increases Vitamin D-3 Absorption” Authors: B. Dawson-Hughes, S.S. Harris, A.H. Lichtenstein, G. Dolnikowski, N.J. Palermo, H. Rasmussen